Tout savoir

Solidarité, vivre-ensemble et apprentissage de la langue française

Langue française, vivre-ensemble et solidarité, tels sont les objectifs fixés à ce projet lancé en février 2012 sur une initiative du Conseil du quartier de Belleville pour favoriser l’entraide mutuelle dans la pratique de la langue française. « Le français en partage » a ainsi pour ambition de créer des situations de rencontres et d’échanges de façon à rapprocher les habitants de plus longue date avec leurs voisins venus d’ailleurs et à accompagner les apprenants dans leur difficile  acquisition du français.

La première manifestation a pris la forme ludique d’un rallye pédestre qui s’est déroulé le samedi 20 octobre après-midi.

Plus de 20 associations partenaires réparties dans le périmètre du quartier ont offert leur concours bénévole pour préparer les défis aussi variés qu’inattendus qui jalonnaient le parcours des participants : jeux, danses, chansons, musique, slam, expression artistique, découvertes en tous genres dans les rues, les jardins et les commerces…

18 parcours étaient prévus pour les petites équipes de 6 à 10 personnes mêlant francophones et apprenants, qui ont relevé ces défis, guidés par de mystérieuses énigmes. Elles ont trouvé en route boissons chaudes et lieux accueillants pour de petites pauses conviviales. A la fin de la journée, tous les participants se sont regroupés autour d’un buffet à l’occasion d’une soirée de clôture pour partager leur expérience du rallye, la fête et… de nombreux lots !

Tous les Bellevillois francophones et moins francophones étaient invités à participer à cette aventure qui s’adressait principalement aux adultes.

L’expérience permettra sans doute d’initier de nouvelles formes d’actions solidaires pour la pratique de la langue : activités partagées, sorties, café des langues, formation à la pratique du français facile pour les commerçants et les personnels d’accueil… et peut être un deuxième évènement du Français en partage l’année prochaine.

Pour tout connaitre de l’actualité du projet, consultez La lettre du français en partage.

Publicités